Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 5 août 2016

Visite du musée Gallo-Romain à Fourvière - Groupe Jaguar

Le 28 juillet nous avons visité le Musée Gallo-Romain, nous avons emprunté le métro D (sans chauffeur :-) et le funiculaire. 




Nous sommes passés par les anciens théâtres et odéons pour accéder au musée.
Beaucoup de photos ont été prises, nous allons vous faire voyager dans 3000 ans d'Histoire, 
bonne lecture! 

Antique et Moderne se mélangent et font les charmes de la Ville de Lyon!



Salaheddine:

Je pense que la visite a été tres intéressant. Les petits panneaux explicatif ont aidé nous pour comprendre mieux les articles expose.
La chose que plus m’ai plu c’été les sculptures en bronze en général.
La chose que m’ai déplu a été que sans guide c‘est plus difficile l’orientation dans le musée.
Malgre nous avons fait seulement le tour de quelque pièces, nous avons vu beaucoup des vestiges romains intéressants.



Zehour :
Je suis allée au musée et j’ai regardé les maisons et les habitants : il y a beaucoup de choses historiques.
Je suis intéressée les bijoux et les jarres et les bols en verre. J’ai pas aimé les grandes roches.



Adel:
Pour moi c’est passé bien le visite de musée
Je conter tous les histoire c’est bien pour moi
Le musée bien organisée





Chokyi:
J’ai bien aimé  l’histoire des maison romaines, j’ai aussi  bien histoire de la culture gallo –romaine, j’ai bien  l’archéologie construction des la maison c’était   intéressant.



Suzana:
Je pense pour visite etes tres important pour moi parce j’ai history j’ai ecouter culture avans .  la visite musée c’est bien parce comme ca nous apprendre beaucoup chose .



Amira:
Je pense que c’est un très belle visite plein de choses très interessants historiquement et culturellement.
La chose que ma plu le plus c’est la déesse de la Lune avec aussi les autres expositions du Dieux.


Fares:
Jaime bien les epoque des romain la france c un civilisation tre ancienne est c bon visite est je prend beaucoup d chose est beaucoup d’information.



Meeran:
Jeudi dernier je suis allé au musée j’ai visité beaucoup de chose intéressant j’ai ves les bijoux
 j’ai aimé la culture de romains j’ai aimé l’archéologie de romains j’ai aimé la décor de musée
j’ai aimé la civilisation de romains j’ai pris beaucoup de photos  



Reem:
Sortie au musée Gallo-Romain de Lyon
J’ai pensé, la visite au musée Gallo-Romain de Lyon est très intéressé parc que il y a beaucoup de choses historiques à savoir et appris particulier l’histoire de Lyon et comment le Romaines ont été le première qui l’a trouvé. Les choses que je ne suis pas aimé, il y aucun indication sur les gènes se habillaient et ce qu’il mangeait. En plus je ne suis pas aimé les grandes  roches. J’aimé beaucoup comment les gènes étaient intéressé par la construction de maison et bâtiments. J’ai demandé comment les Ancient Lyon pourraient fait bols de verres.   



Mohammed:
Pour la visite, il été très bien, et j’été très content. J’ai regardé beaucoup des choses très anciennes que parlent de la civilisation de roman, il  m’a dit l’histoire de pays et comment le monde réfléchir. Il m’a dit aussi de la vie au monde dans cette époque les équipements ils utilisent pour agriculture, les équipements militaire et comment le monde a inventé beaucoup des choses pour faire sa vie facile. Je pense tous les choses dans cette musée et magnifiques il nous a donné des idées de la roman civilisation.   



Maimouna:

Jeudi dernier je suis allé au musée j’ai visité de chose intéressé j’ai vu les bijoux j’ai aimé le culture de romanis j’ai aussi aimé l’archéologie de romanis j’aime le décor du musée. J’aime la civilisation des Romains et l’histoire aussi. Pour moi c’est sympa. 



mardi 2 août 2016

Le groupe JAGUAR a commencé à Villeurbanne

Bienvenue à l'ensemble du groupe Jaguar qui a débuté le 4 juillet 2016 à Villeurbanne! 


De gauche à droite et de haut en bas: 
Fares - Zazai - Amira - Franca - Chokyi - Zehour - Suzana - Reem - Adel - Salaheddine - Meeran
Chaymae - Maïmouna - Mohammed

lundi 27 juin 2016

Fête de la musique, faites des musiques...

Le groupe goyave nous fait part de ses goûts musicaux, toujours par le biais de notre outils collaboratif...
Une écriture à plusieurs mains...


 

vendredi 24 juin 2016

Le groupe CIEL se réduit!

Fatmarlind et Bulent ont trouvé un emploi et ont commencé le 6 et le 20 juin.

Tout se passe très bien pour eux, nous avons des nouvelles régulièrement!


Ciel bleu pour la visite des murs peints du groupe CIEL!



Archil: 
On est allé visiter à Lyon. On a vu ancien  architecture et jolie fresque c’était comme naturelles. On a pris beaucoup de photos ensemble avec le groupe ciel. Nous sommes allé aussi à côté de la Saône .la Saône était en crue. On est passe la passerelle  autour  bien à vue comment a été caché  hébergé  en Saône .On a bien baladé. 



Khoj Ali
Visite  les  murs  peints-Découverte

Lundi  matin, avec notre groupe à formation nous faire une sortir, a vié Lyon et Croix-Rousse (qui fut le quartier des ouvriers en soie), puis en 2013.
Avec mes collègues a Coté Projets nous allons jusque à Saxe-Gambetta après nous allons pris la BUS c14 jusqu’à Hôtel de ville, après le ligne C jusque a Croix-Rousse Lyon 4ème.Le mur des canuts peints dessiné comme naturelle tous les personnage .Beaucoup personnage ancien ,et très canuts à France :Paule bouse, en passant par Juliette Récamier , Ampère , les frères Lumière ou St-Exupéry… J’ai vu beaucoup personne visité gardé  cette mur .Nous allons faire plusieurs photo  a cote le mur. Après nous allons regarder ville de la LYON .Après nous allons descendu  à quartier ville Lyon .Et visité la2eme mure un fasse le fleuve Sonne.  La 3eme visite «  théâtre-bibliothèque « Rabelais, Louise Labé, Voltaire.




Natalya:
Cette semaine le groupe « Ciel » a fait une sortie pour voir les murs peints de Lyon, qui font une partie de patrimoine de la ville.
La première fresque, que nous avons vue était « Le mur de canuts » à la Croix-Rousse, est la plus grande d’Europe avec sa surface peints de 1200m².
Sur la fresque on a trouvé un personnage qui ressemble  beaucoup à une de nos collègues. C’est une petite fille  de 5-6 ans de type asiatique, brune, avec le visage rond et les cheveux longs attachés. Et notre stagiaire qui vient des Philippins est pareille : petite, jolie et brune. Même les traits de visage rassemblent. C’est que l’âge qui est différant. La stagiaire, elle-même quand elle a vu la petite fille sur la fresque a dit : « ça pourrait être moi au temps de l’enfance ! ».




Rodelyn:
 Lundi dernier, nous sommes sortis pour visiter les murs peints aux 1ere et 4eme arrondissement. Nous sommes descendus à la station d’Henon. En sortant nous avons vu les Murs des Canuts. Chacun  a pris des photos et s’est amusé. J’habite dans ce quartier  et je l’avais déjà visité mais avec mes collègues, c’était plus amusant. Nous avons fait un petit tour  à la croix-rousse. Nous avons vu d’autres murs peints, les cocons aux pierres, le gros caillou, la belle vue de la ville, la célèbre traboule et un art bizarre, c’était la moitié d’un corps fans le mur. Ensuite, nous avons continué balader jusqu’à la fresque des lyonnais. Sur cette peinture, nous pouvons voir les célèbres lyonnais. A côté, il y a un petit pont où nous pouvons voir la belle vue de la Fourvière. Enfin la bibliothèque de la cite, nous avons vu des grandes livres. J’ai adoré notre sortie nous avons rigolé. Mes collègues faisaient des blagues. Nous avons marché beaucoup, mais j’aime bien. C’était du sport.



Stelios :
Hier lundi, le vingt juin deux mille seize, le groupe « CIEL » de formation « Coté Projets » a fait une sortie pour visiter les murs peints de Lyon.
Nous avons marché jusqu’ à Saxe « Paul Bert » et là nous sommes montés le bus C14 et après quelques minutes nous sommes arrivés à l’Hôtel de Ville. Là nous avons pris la ligne de métro « C » et nous sommes descendus à la station « HENON » dans le quartier de la « Croix-Rousse ».
Ensuite nous avons marché environ cent mètres et nous avons regardé le mur de Canuts.  Ce mur fait environ 1200m² avant c’était un pignon aveugle, mais en 1987 des mains expertes lui ont rendu la vue. Une vue fantastique, avec beaucoup de fenêtres menteuses, beaucoup des images de personnes en quotidiens sur les marches nombreuses de bas à haut.
Après nous avons admiré cette œuvre de fresque, nous avons commencé marcher pour regarder le quartier où avant les ouvriers en soie habitaient d’un beau temps.
Nous avons continué de marcher jusqu’ à la place Terreaux et puis jusqu’ au quai st-Vincent, où il y a la fresque des Lyonnais et la fresque de la « Bibliothèque de la cité ». Toutes les deux fresques c’est très bien, plein des images de personnes et de livres tous les sont historiques.







mardi 21 juin 2016

Le groupe FRATERNITE au Musée des Beaux Arts

Le 16/06/2016 nous avons participé à une sortie au Musée des Beaux Arts à Lyon 01 On avait rendez-vous à 10h. La visite a duré 2h. C'était très intéressant. Cela nous a permis de découvrir ou redécouvrir certaine œuvres. Nous avons commencé par l'exposition temporaire AUTOPORTRAITS DE REMBRANDT AU SELFIE. Outre certaines œuvres de son fond propre, le Musée des Beaux Arts de Lyon a fait appel à deux autres musées , le staatliche kunstalle de Karlsruhe et la national galleries of scotland d'Edimbourg pour réunir les œuvres de l'exposition temporaire.




L’œuvre que nous avons choisi est celui d' Hippolyte Flandrin qui est un personnage qui interpelle.  Il est né à Lyon en 1809 , et mort à Rome le 21 mars  1964.
C'est un peintre français : peintre d'art sacré, portraitiste et décorateur.  Il a obtenu le premier grand prix de Rome de peinture en 1832. Il pratique d’abord la peinture d'histoire, avant de se tourner vers la peinture religieuse,  dont il est avec Alphonse Le Hénaff un des rénovateurs de ce siècle.

L'œuvre la plus connue par cet artiste est  : "Jeune homme nu assis au bord de la mer".


Il a réalisé cette œuvre à Rome. Elle est exposée au musée des beaux-arts dans l'exposition temporaire. C'est un personne qui est timide, délicat, discipliné et modeste. C'était un élève très assidu qui croyait fermement en ce qu'il peignait. J'ai choisi ce peintre car j'ai rencontré ma future épouse au 25 rue Hippolyte Flandrin et je me suis toujours posé la question de savoir qui était ce monsieur, je ne pensait pas du tout que c’était un artiste peintre qui allait me faire découvrir ma moitié. 

 Christian


Nous allons vous parler d' une toile du peintre français Paul Gauguin réalisée en 1896 à Tahiti. Elle est exposée au musée des beaux-arts de Lyon. "NAVE NAVE MAHANA"qui en français veut dire" jour délicieux" . Paul Gauguin [Paris, 1848 – Atuona, Iles Marquises, 1903] 1896, huile sur toile, H.95 ; L. 130 cm, acquis en 1913 


Le tableau entre dans les collections du musée municipal de Lyon en 1913. Il s'agit du premier tableau de Gauguin acheté par un musée français. Nave Nave Mahana montre sept jeunes filles et un enfant près d'un cours d'eau. Le groupe semble s'adonner à la cueillette de fruits. Leurs pieds sont solidement ancrés sur un sol rouge. À travers les arbres, le ciel est jaune.



À propos de ce tableau, Gauguin écrit dans son journal : " La figure principale sera une femme se transformant en statue, conservant la vie pourtant, mais devenant idole. Elle se détachera sur un bouquet d'arbre comme il n'en pousse pas sur la Terre mais au paradis." C'est alors une initiative remarquable car, en ce début du XXe siècle, le style de Gauguin n’est pas toujours très bien accueilli par le public ni même par les connaisseurs. Aujourd’hui, Nave Nave Mahana figure parmi les chefs d'œuvre de la collection de peintures du musée. un groupe de femme se détache sur un paysage tropical au sol rouge d'une remarquable richesse de tons les figures sont figées ,silencieuses le visage grave ; les branches des végétaux scandent la composition . la monumentalité des personnages et le rythme des éléments en frise rappellent les représentations antiques Gauguin réalise cette œuvre lors de son deuxième séjour à Tahiti et semble représenter une vision intérieure exotique à partir de ce qu'il perçoit autour de lui évoquant sans doute la quête d'un paradis perdu. 

Nacéra



L'autoportrait que j'ai choisi est un autoportrait d'un peintre qui s'appelle Simon Vouet, qui est né en 1590 et qui est mort en 1649. Simon Vouet a été de son vivant nommé premier peintre du roi(Louis XIII). Le tableau appartient au musée des beaux arts de Lyon.



 Le tableau qui est assez petit ne montre que le visage du peintre en gros plan. Il n'y a pas de décor. En fait j ai aimé beaucoup de tableaux de l'exposition dont des tableaux plus contemporain ,j'ai donc choisi ce tableau un peu par hasard. Je dois tout de même dire que c'est un tableau dont je me souvenais d'une précédente visite. 

Pierre

J'ai beaucoup aimé un grand tableau de Victor Orsel,un peintre né en 1795 à Lyon et mort à Paris en 1850.Ce tableau qui appartient à l'exposition permanente du musée de Lyon représente une scène biblique du livre de l'exode : " la fille de pharaon présente Moise à son père". 



En effet dans le livre de l'exode Pharaon décide de tuer tout les petits garçons Hébreux dès leur naissance. Mais Moise épargné par Dieu est recueilli par la fille de Pharaon qui l'a présenté à son Père.Victor Orsel a été élève à l’école national des beaux arts de Lyon avant d'aller étudier à Rome pendant huit ans.Puis après 1830 il est revenu travailler en France. 
Bibi

J'ai visité l'exposition permanente , au niveau -1 du musée : LA CHAPELLE Le monument aux mort du cimetière du Père-Lachaise, est l'œuvre du peintre et sculpteur Albert Bartholomé, inauguré le 1er novembre 1899, après douze ans de travaux. Ce monument est dédié à tous les morts sans distinction, trois autre monuments aux morts militaires avaient déjà été érigés, en mémoire des soldats morts durant le Siege de PARIS(1870) (division 64), en mémoire des Gardes Nationaux de la Seine tués au combat de Buzenval le 19 janvier 1871 ( division 72) et à la mémoire des défenseurs de Belfort (division 54). 

HISTORIQUE de l'œuvre: Le peintre français Albert Bartholomé ( 1848-1928)peintre de carrière il se met à la sculpture après la mort de sa femme Prospérie de Fleury (1849-1887) en commençant la réalisation du monument aux morts. Il présente son projet au salon de la Société national des beaux-arts au champ-de-mars du 25 avril au 30 juin 1895. Par décision du conseil municipal de Paris le 13 juillet 1895 et arrêté du 1e août 1895 le monument est acquis conjointement par l'Etat et la ville de Paris, à l'initiative de M.Poincaré, alors ministre des Beaux-arts. La propriété revient à la ville . 150 000 francs sont versés au sculpteur pour l'érection du monument en pierre au Père-Lachaise. L'état verse 100 000 francs et la ville de Paris règle 50 000 francs, l'achat de la matière première et les frais d'installation au Père-Lachaise. Le modèle en plâtre du salon 1895 est déposé au musée des Beaux -Arts de Marseille par arrêté du 24 juin 1899, avant de se retrouver au musée des Beaux-Arts de Lyon. Après 12 années de travaux, le monument est inauguré le 1er novembre 1899 sans cérémonie officielle mais en présence d'une centaine de personne invitées par le peintre, dont le préfet de la seine Justin Germain Casimir de Selves, le président du conseil municipale de Paris Pierre Baudin, le directeur des Beaux-Arts Henry Roujon et l'architecte Jean Camille Forrmigé. Des fragments du monument sont exposés au salon du Champ-de-Mars en 1897 et lors de l'exposition de Liège en 1905. Le moment aux mort fait partie de la seconde série de protection aux monument historique dont bénéficiera le Père- Lachaise. La 1ere série, datant de mars 1983, a permis l'inscription de l'ensemble des monuments funéraires construit avant 1900 dans la partie romantique du cimetière. L'œuvre de Bartholomé est classée aux Monuments historiques par un arrêté du 14 novembre 1983.








MON SENTIMENT: Cette œuvre ma profondément plu, par son architecture, la précision des formes sculptées, et ce qu'elle en dégage: le haut de la sculpture pour moi représente le passage de la vie à la mort, le couple pour moi représente l'humanité, qui franchit la porte de la nuit éternelle ( la mort) .Le groupe de personne représente à mon sens la protestation du départ du ou des morts. Le bas de la sculpture représente deux personnes gisants en travers duquel est jeté un enfant figurant mort. Sur eux, une femme incarne " l'esprit de vie et de lumière" qui étend ses bras de bénédiction et pour illustrer cette belle structure est inscrit sur le bas de la sculpture "Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre une lumière resplendit". Ce qui m'a d'autant plus touché et conforté dans mon interprétation de cette magnifique sculpture. 



Sylvie

jeudi 9 juin 2016

Le groupe Goyave se présente.

Bonjour à tous cher lecteurs de ce blog!


Le groupe GOYAVE souhaite vous présenter ses membres. Nous avons démarré le 12 mai et nous sommes ensemble jusqu'à fin Octobre.

Nous avons profité des outils numériques à disposition pour innover dans notre présentation.
Voici donc notre Padlet. C'est notre mur collaboratif, ce qui signifie que nous pouvons écrire tous ensemble et en même temps sur un sujet.

Une expérience assez surprenante quand on "fait ses premiers pas" dans le numérique.

Chers lecteurs, venez donc découvrir notre groupe!
 - GoYaVe - 

jeudi 2 juin 2016

Le français pour les salariés c'est aussi côté culture

La sortie du 17/05/2016 pour la visite de Fourvière … 

 

 

On aperçoit l'installation du podium pour les Nuits de Fourvière. Ca a été une sortie remarquable et de découverte. Merci au prof Stéphanie Despont. Abdoulaye


La Basilique
à l'intérieur de la Basilique



Mardi on est allé visiter le Vieux Lyon avec mon groupe on a passé un bon moment ensemble je suis content de cette journée. Fayçal 



La cour...
...de  la célèbre Tour Rose
Nous sommes allés visiter le Vieux lyon, je suis très contente de la sortie, j'ai vu beaucoup de choses différentes, c'était super et j'ai adoré. Thuy


La Cathédrale Saint Jean

jeudi 26 mai 2016

Le Groupe Ciel rend visite à Yoko Ono




Exposition au Musée d'Art Contemporain
Du 9 mars au 10 juillet 2016














Hier on a fait une sortie avec notre groupe, J’ai bien aimé la première salle au premier étage  parce que y a des tables des jeux d’échec, toutes les tables sont blanches et il faut bien se concentrer pour savoir qui a gagné, et c’est ça le problème parce que même les pions sont blancs et ça m’a donné envie de jouer. J’ai fait un partie avec ma collègue mais j’ai rien compris, on s’est bien amusées et après on a fait le tour dans tout le musée on a pris des photos on a fait des souhaits aussi et à la fin on a profité un peu du parc de la Tête d’Or même si il ne faisait pas trop beau. Houda






Pour moi c’était intéressant de jouer au jeu d’échecs blanc, j’ai jamais vu toutes les pièces même couleur j’ai joué avec mon collègue Fatmarlind un petit peu. C’est bizarre et très difficile.
Et encore intéressant  pour moi les vêtements de période de guerre, petit pistolet, et une famille et encore un sujet période de la guerre, les personnes prisonnières toutes les personnes déshabillées et tuées. Khoj-Ali



 Je n’aime pas du tout le musée d’art contemporain de Lyon ! Parce qu’il n’y avait rien d’intéressant dans ce musée. Jamais visiter pour une autre fois. Fatmarlind














La salle de conférence










 J’ai bien aimé ce musée pare ce qu’il y a beaucoup des choses intéressantes j’aime beaucoup le labyrinthe et aussi dans la pièce de l’eau il y a des œuvres comme la guitare ou les vases. Le décor c’est magnifique à l’intérieur  et l’extérieur, aussi le musée c’est propre et bien organisé. RANIA


 




Hier, j’ai visité l’exposition YOKO ONO «  Lumière de L’aube  ». Cette exposition présente
plus de cent œuvres, des poèmes, des performances etc. . Mais je pense que cette exposition est dure parce qu’elle est triste et je n’ai pas bien compris cette exposition. Tatiana







 
Hier nous sommes allés au musée d’art contemporain de Lyon. J’aime les échecs tout est blanc : les chaises, la table et les figures. A mon avis c’est  très  intéressant parce que le règlement est différent pour le jeu et il y a bonne ambiance.
Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé c’était deux expositions en même temps compliquées. Deux choses : première c’est les vaisselles qui  étaient  cassées et deuxième les bouteilles avec de l’eau. En général c’était très bien avec notre groupe Ciel. Archil




J’ai aimé notre visite au Musée d’Arts Contemporain. L’exposition  de Yoko Ono, je l’ai bien profité. J’ai pris beaucoup de photos. J’ai participé à quelques œuvres comme la "Lumière". Je me suis couverte d’un large sac de toile noir avant de pénétrer dans une pièce entièrement blanche. A l’intérieur de cet espace, la lumière intente passe en un cycle continu de la clarté extrême au noir le plus profond. J’ai cru qu’il y a quelqu’un qui a allumé  la lumière mais non.  L’intensité de la lumière et sa répétition changent la structure de notre cerveau. L’autre c’était un labyrinthe pour aller aux toilettes mais quand je suis retournée, je me suis perdue mais je me suis amusée. Il y avait une salle où j’ai écouté les musiques de Yoko Ono et son mari John Lennon .C’était sympa mais c’était bizarre. L’exposition de Yoko Ono  c’était très intéressant et aussi rigolo. Ce n’était pas que mes yeux qui faisaient plaisir, même moi-même par participer à l’œuvre !
RODELYN














L’exposition de Yoko Ono « Lumière de L’aube » m’a apporté les sentiments perturbés.
Je n’ai pas beaucoup aimé l’ensemble des œuvres, c’était très agressif et violent pour moi, comme par exemple, les pièces avec du sang, des parties de corps de femme, les vidéos avec du son violent,  les couleurs des œuvres très fades et sombres. Et parfois, pour moi, il manquait du sens ou du talent, comme, dans les tas de terre, les tableaux tachés, l’ensemble de petits objets quotidiens, qu’on peut trouver chez nous ou fabriquer nous-mêmes etc.
Mais il y avait des œuvres remplies de grand sens qui m’ont plu, par exemple, le jeu d’échec, qui était tout blanc : les bancs blancs, les tables blanches, les pions blancs – et que le meilleur (blanc !) gagne, la boite à sourire (box of smile), que soit on peut remplir de bons souvenirs ou soit on peut juste sourire à notre reflet dans le miroir,  les affiches contre la guerre « War is over (if you want it) » et des autres… Natalya