Rechercher dans ce blog

vendredi 13 octobre 2017

J-2 AVANT LE FESTIVAL LUMIERE!

J-2 AVANT LE FESTIVAL LUMIÈRE!

Le groupe ÊTRE&AVOIR en ACTION

 De gauche à droite : Ella, Houria, Danguole, Mohammed, Regard, Samuel, Lucia, Nistrine, Rola et Jean-Pierre.

Jeudi 12 et vendredi 13 octobre, la salle Part-Dieu de Côté PROJETS s'est transformée en salle de cinéma.
Le Festival LUMIÈRE avait démarré avec un peu d'avance pour le groupe ÊTRE & AVOIR :
Après avoir participé aux formations de l'Institut Lumière, lundi 2 et mardi 3 octobre, pour connaitre plus en détail les missions que nous allons effectuer pendant la semaine du 16 au 22 octobre, nous nous sommes entraînés régulièrement en créant des "petits scénarios", des simulations "grandeur nature"!
Arrivée d'un invité prestigieux : mais qui cela peut-il bien être?
Accueil et installation VIP pour le cinéaste et son interprète!
Parmi nous, certains seront agent d'accueil en salle de cinéma, agents de sécurité,
ou affecté-e-s à l'espace librairie ou à la boutique DVD du Village de Jour...

Bref, nous sommes fin prêts à passer à l'
🎬 ACTION! MOTEUR! 🎬

Le groupe Fertile fait un bond dans le passé! (Visite au Musée Gallo-Romain)

Voici quelques productions suite à la visite!

"Hier, on a parti au musée Gallo Romain. J'ai visite le musée, j'ai appris l'histoire de Lyon, l'histoire des romains. Tout a commencé à Fourvière. J'ai vu tout les objets : les assiettes, des bijoux, les machines, des bustes, en bronze et en pierre. Les objets sont sortis dans le quartier de Vaise. J'ai lu l'histoire des objets.
J'ai adoré la visite." Nevin

"Hier, nous avons visité le musée Gallo Romain. Nous avons pris le funiculaire pour visiter. Nous avons vu le musée. J'ai bien aimé." Mohammed

"Hier, nosu sommes allés au musée, Nous avons visité beaucoup de choses et le théatre. C'est magnifique." Senayt

"Hier, je suis allée au musée. On a vu les choses des romains, des bustes et le théatre. On a écrit et écouté." Domeh

"On a passé une magnifique matinée. On est partis chacun avec son petit groupe. On a visité le musée ensemble. On a pris les photos entre nous. On a vu beaucoup de choses comme des bustes, des mozaïques, des tombes, des maquettes... " Salim

"Comme d’habitude, nous sommes arrivés à 9h à Côté Projets. On a divisé en 5 groupe pour retrouver l'endroit. Après on a fait l'itinéraire pur aller à Gallo Romain. Moi, Ali et Souad avons commencé la sortie. On a pris le métro D à Saxe-Gambetta, direction gare de Vaise. On est descendus à Vieux Lyon et nous avons pris le funiculaire. On a marché un peu. Nous sommes arrivés a GalloRomain. C'était intéressant comme endroit. On a attendu 10 minutes en dehors du musée pour entrer. Nous avons discuté avec Benoît. On est entrés et un monsieur a nous accueilli. On a vu plein de choses, les mozaiques, etc... C'était super comme visite. J'adore l'architecture italienne et j'apprécie les gens anciens parce que ils ont fait comme il faut sans aide. J'imagine que c'est des gens intelligents. "Selam

"Hier matin, j'ai regardé les bustes et les maquettes du musée. J'ai écouté les échos de l'amfithéatre, nous avons travaillé dans le musée." Santiago

"Je suis parti avec le groupe au musée. J'ai visité le musée. Je n'ai pas resté dans la salle de formation le matin." Ali

"On est allés au musée Gallo Romain. On a vu dans le musée beaucoup de choses qui sont arrivé dans les périodes de l'empire romain. On a passé une bonne journée" Rok

"Hier, nous sommes partis au musée Gallo Romain qui se situe à fourvière. Nous avons visité la basilique de Fourvière. Nous sommes allées voir le panorama de Lyon. Nous avons découvert le musée Gallo Romain." Balsam

"Nous avons été dans le musée, c'était très intéressant. "Gueniya

"Cette visite été très magnifique. J'ai appris beaucoup de choses. Je suis d'accord de tout ce que j'ai vu la-bas. "Devez


mercredi 11 octobre 2017

Les groupes ETRE & AVOIR et FERTILE à la Maison de la Confluence

Les groupes ÊTRE & AVOIR et FERTILE à la Maison de la Confluence

Merci 4 octobre 2017, nous sommes allés visiter la Maison de la Confluence.

Qu'est-ce que c'est?
C'est une salle avec plein de documents qui expliquent comment le quartier de la Confluence s'est transformé depuis les années 2000.

Nous avons d'abord regardé un film et c'était intéressant de voir comment tout a changé en peu de temps, même entre 2005 et 2010.

 Après le film, une étudiante en urbanisme nous a tout expliqué. On était tous autour d'une grande maquette qui représentait le quartier Confluence.

"Moi, je connaissais surtout le quartier pour le centre commercial, j'ai appris plein de choses sur la façon dont le quartier a été repensé."

"Avant, les lyonnais n'allaient jamais dans ce quartier, "l'au-delà" des voûtes de la Gare Perrache, parce que c'était là où il y avait les abattoirs, une prison, le marché de gros... pas du tout attractif!"
Le projet total n'est pas encore terminé, la deuxième partie de l'urbanisation du quartier devrait finir en 2019.










Le groupe COMMETTE crée des calligrammes 











Après l’évaluation, Bénédicte nous a proposé une activité relaxante, en utilisant les calligrammes. Un calligramme c’est un dessin qui n’a pas de vrais traits. En effet on a choisi un sujet, on a trouvé les mots appropriés et ce sont eux qui construisent l’image.
Du coup, on s’est exercés en français en réalisant une activité artistique originale, car chaque personne a mis sur le papier ses propres émotions dans une manière tout à fait personnelle.

Un calligramme c’est une forme de dessin qui exprime un sujet. Alors on a fait avec notre formatrice Bénédicte un poème par chaque personne avec une méthode différente et chaque poème apporte des mots qui expriment le sens du dessin.

Après deux journées d`évaluation, notre formatrice  Bénédicte, nous a proposé de faire un petit travail de calligrammes comme une "thérapie de soulagement". C`était une très belle expérience parce qu`on a mélangé la calligraphie et le dessin et on a  pu choisir beaucoup de sujets comme l'art, la musique, la poésie... Notre formatrice a apprécié  beaucoup ce qu`on a fait et c'était pour nous une fierté.


Groupe COMMETTE

vendredi 6 octobre 2017

Le groupe ANANAS se rend au musée Gadagne et profite même du jardin Renaissance



Edvander
J’aime beaucoup l’exposition du métier à tisser Jacquard
J’apprécie la proclamation de Napoléon
Je n’aime pas trop l’exposition des chasseurs anciens
C’est magnifique la maquette de l’Hôtel de Ville de Lyon
Le lit de Napoléon c’est pas mal

J’aime bien les peintures ancien dans le musée.




Thi Diem 
 Musees  d’histoire de Lyon , je j’aime beaucoup de musees , je vu beaucoup chose dangs la musees je j’aime souvenir du peleriage a N,D de fourviere Lyon 19eme ,je j’aime château de Pierre ver 1765


Benoit
J aime bien musee d histoire de lyon
J aime beaucoup borde du rhone a lyon 1804


Saida
J aime beaucoup est-que  tableau le lit anse âne  la décoration
Je pas trop aime le jardin je trouve trop petite est pas soigné 
J aime bien le vitrail


Monica
J’adore  cette musée parce que je connu un peu mieux l’histoire de Lyon. C’était magnifique trouver  des œuvres d’art fait depuis plusieurs siècles. Au même temps c’était trop joli l’ancienne carte de Lyon avec la lune et un ange parce que c’est mon thème préférée.
Je trouvé plusieurs écrits et livres en latin et même si c’est une langue mort, je trouve  que c’est trop beau et j’aimerais bien continuer à l’apprendre.
C’était formidable cette visite et ça ma fait plus aimer Lyon, j’aime beaucoup vivre ici.


Manar
J’aime le petit palace (châteaux)
J’adore l’ancienne fabrique de soir
C’est magnifique l’anciens lait
J’aime beaucoup les tableaux paient
J’aime bien les petites pièces métal
C’est pas mal la jardine
Je déteste la photo en Guerre


Precious
Il y a beaucoup chose. J aime bien parceque tout le ville il y a diffèrent
Je vu  dèjeuner du soldat lyon perrache 1914 et 1917. Je vu costume de l armèe lyonnaise sous napolèon 1 en 1805 je vu le  rive rhone saone en 1804


Helen
J’aime bien les document de la ville
J’aime bien la grande fabrique de soie
J’aime beaucoup la drapeau que tout la ville il y a different
La rivier rhone et saone en  1804 utilisa la bataux


Moussa
J ; aime beaucoup de fabrique
J’aime  bien piale pole c’est  ta magnifique lie
C’set formidable tous les ensilons
J’aime beaucoup les histoire  de Lyon il sont magnifique   


Mariglen
J’aime beaucoup la drap pacse que  tout la ville il y a différent draps.
La Rivier Rhône et Saône en 1804 utilise la bateaux
Appareil  Cinématographique frères Lumière s’intéressent a l’image animée.        



Alejandro
Le lit de Napoléon il est beau. Tout le tableau du le musée pour mon  humble opinion est horrible. Je préfère le statue de pierre, parce que pour moi c est magnifique la fabrication. Les roses du le jardin dessus du le musse il est beau. Les pièces du Christ est magnifique. Je adore la écriture vieux, je ne sais pas comme ils l’ont fais pour écrire très bien.  La machine de soie c’est pas mal.


Jean-Paul
·         J’aime bien les documents de la ville et l’écriture ancienne
·         Les machines de l’époque des Canuts, pour travailler la soie sont magnifiques
·         J’apprécie l’histoire du cinéma
·         J’adore les produits et les publicités des siècles XIX et XX

·         Je déteste la face des rois, maires et personnages de la ville dans les peintures
·         Les vêtements et perruques sont moches
·         L’histoire de la guerre et morte est terrible

·         Le jardin du musée est beau
·         J’aime beaucoup les chambres des siècles XVIII et XIX









mardi 3 octobre 2017

Le groupe ÊTRE & AVOIR
CLAP Départ pour le Festival LUMIÈRE 2017!
Le Groupe ÊTRE&AVOIR en visite à l'Institut LUMIÈRE

De gauche à droite : Haris, Jean-Pierre, Samuel, Mohammed, Regard, Rola, Danguole, Ella, Nistrine et Andy.
 Le Groupe ÊTRE & AVOIR a démarré! ACTION!

Tous les stagiaires du groupe vont participer au Festival LUMIÈRE 2017comme bénévoles, pour accueillir le public dans les salles de cinéma, dans le Village de Jour, les renseigner et les guider.

On a visité l'Institut Lumière avec un spécialiste, qui nous a tout expliqué sur l'histoire des Frères Lumières, l'invention du cinématographe, et la photo en 3D!
Mokhtar nous a  aussi appris à repérer des techniques filmiques, sur les plans, le champ et le hors-champ de la caméra. On pouvait voir directement ce qu'il nous expliquait car il nous a montré plusieurs extraits de films.
Par exemple, quand un personnage est filmé en contre-plongée, on a l'impression qu'il est très grand. C'était très intéressant!



Ensuite, on a rejoué la première scène de l'histoire du cinéma, la célèbre Sortie d'usine, réactualisée après 122 ans...


jusqu'à l'évolution moderne de l'image, le selfie!
 

vendredi 22 septembre 2017

On fait les présentations!

Aujourd'hui, on va présenter notre groupe "Fertile", nous entrons dans une formation de français à Côté PROJETS de but d'accéder à un métier en France.

On est un groupe hétérogène de 13 personnes :
- niveau sexes, on est 7 filles et 6 garçons,
- niveau âges ; entre 19 et 50 ans,
- niveau origines, les origines sont différentes : on a huit africains, (2 algériens, 3 érythréens, 1 tunisienne, 1 ivoirienne et 1 angolais ), trois européens, une asiatique et un américain.

On est différents caractères mais on sent qu'on est un groupe homogène, comme une famille!

On va présenter chacune des personnes à part, pour plus de détails : 

Balsam : elle vient d'Irak, elle est timide et sérieuse.
Gueniya : elle est russe. Elle est belle et sympathique.
Senayt : elle est érythréenne. Elle est timide et très gentille aussi.
Souad : elle est tunisienne. Elle est très sympathique et souriante.
Nevin : elle est turque. Elle est très sympathique et curieuse.
Domeh : elle est ivoirienne. Elle est très motivée et aime rire.
Selam : elle est érythréenne. Elle est curieuse et très gentille.
Ali : il est algérien. Il est souriant.
Salim : il est français, d'origine algérienne. Il est jeune et motivé.
Santiago : il est argentin. Il est peu bavard et sympathique. Il aime le foot.
Mohammed : il est érythréen. Il est souriant, content. Il aime danser.
Rok : il est croate. Il aime rire.
Devez : il est angolais. Il est calme et sérieux.

Bonne formation à tous!

 



jeudi 21 septembre 2017

ETRE & AVOIR AU MUSÉE DE LA CONFLUENCE

ETRE & AVOIR AU MUSÉE DE LA CONFLUENCE

Mardi 20 septembre, le groupe ÊTRE & AVOIR, qui prépare activement le Festival Lumière, est allé se promener, d'abord, autour de la Halle Tony Garnier, pour repérer les lieux emblématiques du Festival Lumière.
"Avant, on a travaillé sur l'architecte lyonnais Tony Garnier. On a regardé d'autres exemples de ces constructions, et puis on a parlé du quartier des États-Unis et de la cite idéale que voulait faire Tony Garnier."
Après, nous avons traversé le Rhône et découvert le Musée des Confluences.
"Là aussi, l'architecte a voulu faire un bâtiment original, entre l'eau et le nuage, dans le mouvement des fleuves, et aussi pour représenter la rencontre du Rhône et de la Saône."
 "Oui, même à l'intérieur du bâtiment, il y a un sol transparent avec l'eau qui coule en-dessous. Ca fait une drôle d'impression quand on marche dessus!"

 "En plus, on a retrouvé les Frères Lumière, car en ce moment il y a une exposition temporaire sur eux!"

C'était un bel après-midi!
Le groupe ÊTRE & AVOIR












mardi 6 juin 2017

le groupe YES en visite au musée gallo romain

Le groupe YES s'est rendu au musée gallo romain. Voici quelques recherches réalisées par le groupe suite à cette visite riche d'histoire.


Diane : déesse de la chasse et Apollon,son frère



Diane est très tôt devenue la déesse de la chasse dans la mythologie romaine Son domaine est principalement la chasse, car ses attributs sont l'arc d'or et ses animaux font partie du milieu de la chasse. Son père est Jupiter, sa Mère Latone, elle est la sœur jumelle d’Apollon, Diane avait une biche pour animal de compagnie elle née a Délos sur l’ile d’Ortygie  (l'« île aux cailles »  une ile de Grèce)
Suivant la tradition la plus courante, diane  ainsi que son frère ils sont des divinités de la Lumière, mais diane est une divinité de la lumière lunaire (lune). Les Romains l'adoraient principalement comme déesse de la chasse. Elle est aussi gardienne des sources et des cours d’eau et protectrice des animaux sauvages Elle veille sur les accouchements des animaux.
Jupiter le père de diane voulait la faire marier. Diane Témoin des douleurs maternelles de Latone, sa mère elle conçut une telle  haine envers le  mariage qu’ elle supplia son père  elle ne voulait pas se marier, elle voulait garder sa liberté donc la tradition demande qu’elle reste vierge

Diane est vénéré dans plusieurs pays et époques, les plus connus est romaine (Diane), grecques(Artémis), celtes(Arduinna), égyptienne (Neith).
Diane est aussi connue comme la version féminine de son frère, Terrible peu de compassion pour les humains, elle l'assiste dans ses vengeances, 


« Orion est un chasseur géant réputé pour sa beauté mais aussi un impitoyable chasseur sauvage qui ne respecte pas les règles de la chasse, il extermine les bêtes de tout âge» Il  avait l’intension de se venger d'Œnopion, » roi de l’île de Chios en Grèce » par ce que qu'il avait promis de donnée sa fille en mariage si le chasseur débarrassait l’île de tous ses fauves mais il ne tient pas sa promise mais Artémis lui demanda d'oublier sa vengeance et lui proposa de chasser avec elle. Mais le frère d'Artémis, Apollon, qui avait quelques craintes pour sa sœur, envoya un monstrueux scorpion à sa poursuite. Orion tenta de le combattre mais il n'y parvint pas. Pour échapper au monstre, il s'enfonça dans la mer qui formait une barricade naturelle. 



Alors Apollon, son frère, désigna le géant et dit à Artémis de le tuer, le faisant passer pour un monstre. Comme le géant était trop loin, Artémis ne put le reconnaître et lui lança donc une flèche. Elle alla à la nage récupérer le cadavre, mais lorsqu'elle s'aperçut que c'était Orion, elle lui  transforme en constellations étoile  qui portent leurs noms dans le ciel en compagnie de ses chiens, Sirius et Procyon. (Nom de ses chiens) On donne à cet épisode le nom de catastérisation. » Passage au delà après la mort dans notre terme.


Apollon est le dieu archer grec de la clarté solaire, de la beauté, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie. Il est également dieu des purifications (Acte par lequel on enlève une impureté d'origine physique ou morale) et de la guérison, mais peut apporter la peste (est une maladie infectieuse) avec son arc ; enfin, c’est un des principaux dieux capables de divination, (pratique visant à découvrir ce qui est inconnu : l'avenir, le caché, le passé, les trésors, les maladies invisibles, les secrets, les entre autres) à Delphes, (c’est une ville en Grèce) où il rendait ses oracles par la Pythie.( est la réponse donnée par un dieu à une question personnelle, concernant généralement le futur). Il a aussi été honoré par les Romains, qui l’ont adopté très rapidement sans changer son nom. C’est peut-être le dieu qui a le plus été adoré dans toute la mythologie

La verrerie 

Apparue au Proche-Orient dès le IIe millénaire avant J.-C., la fabrication d’objets en verre a connu un grand développement à l’époque romaine. Formes, couleurs et décors sont combinés à l’infini. Objet de luxe en Occident, au début de la période romaine, le verre se démocratise ensuite mais reste un matériau de choix pour la vaisselle raffinée, notamment pour le service du vin mais aussi pour contenir des produits rares : parfums, onguents, cosmétiques…
 
Faute de découvertes archéologiques antérieures, les premiers exemples archéologiquement datés de verre plat à vitre (vitrum) font remonter son invention, à l’Ier siècle avant notre ère, et plus précisément par les Romains à l'époque augustéenne. Il s'agissait de verre coulé (5 à 6 mm) sur des lits de sables, des plateaux de bois ou des dalles de marbre poli, puis étiré grâce à une pince ce qui faisait apparaître des bulles d'air dans le verre et lui donnait une qualité médiocre, d'autant qu'il s'agissait de verre composé de soude, ce qui le rendait plus ou moins opaque.
Cependant, son usage était relativement rare en cette période. Dans un premier temps, le verre antique romain était principalement utilisé pour faire des vases, des tasses, des cruches et autres récipients contenant des liquides. Le verre était épais, très coloré et pas très translucide. Il avait besoin de beaucoup de polissage. Il était aussi très cher. Seules les personnes riches pouvaient se permettre d'avoir des tasses en verre.
Le 1er siècle après J.C vit une révolution dans la technologie de production de verre avec l'introduction du soufflage du verre. La technique du soufflage du verre avait été inventée par des artisans syriens de Sidon et de Babylone entre 27 avant JC et 14 après JC. Les Romains copièrent la technique consistant à souffler de l'air dans du verre fondu avec un tube creux pour faire une bulle. Le verre gonflé résultant était plus mince, plus visqueux et plus facile à travailler que le verre de départ plus épais. Les verriers romains utilisaient également la technique du moule de soufflage. Le verre fondu était placé au bout d'un tube creux et était ensuite gonflé pour prendre la forme d'un moule sculpté qui pouvait être en bois ou en métal. Ceci permit la production d'objets en verre à l'échelle industrielle et avec une variété de formes.
Avec la technique du soufflage du verre, le verre devint plus mince, incolore et translucide. Les Romains produisaient le verre à divers endroits dans l'Empire et le verre devint ainsi moins cher. Le Romain moyen pouvait maintenant se permettre d'acheter du verre. Nous estimons qu'une tasse en verre valait moins d'un sesterce* vers la fin du 1er siècle de notre ère. Il y avait différents types de verre et les verres de qualité supérieure restaient très chers. Notons que le meilleur verre était produit par les Syriens et les Phéniciens.
Le verre était également utilisé pour fabriquer des carreaux de mosaïque. La technique du soufflage du verre et l'amélioration de la technologie des fours permit la production du verre fondu. La production du verre fondu mena à la production de la première fenêtre en verre. 

Son usage courant ne débute qu'au troisième quart du  premier siècle de notre ère. Les fenêtres étaient auparavant obstruées par des peaux, panses ou vessies animales tendues et séchées, de la corne ou, au mieux, par des pierres spéculaires plus ou moins translucides, suffisamment pour laisser passer la lumière et éclairer les pièces sans trop de déperdition de chaleur.
Lorsque cette dernière était trop importante, les Romains recouraient au double vitrage, on peut donc dire qu'ils en sont également les inventeurs. L’usage du verre à vitre était connu des Romains mais fut peu répandu dans l’architecture civile jusqu’au XVème siècle.

Le verre romain était constitué d'un mélange de deux ingrédients: la silice et la soude. La silice provient en fait du sable qui contient du quartz. Pour faire fondre la silice à basse température, les Romains utilisaient de la soude (du carbonate de sodium). La source de soude au cours de cette période était le natron, un type de sel trouvé dans des lits de lacs asséchés. Le natron était importé d'Égypte. La magnésie est simplement l'oxyde de magnésium

Les verriers utilisaient également un stabilisant tel que la chaux ou la magnésie. La chaux était le stabilisant primaire et il était naturellement présent dans le sable de plage. Les Romains utilisaient aussi des colorants pour donner au verre une couleur spécifique.
Le processus de production commençait dans de grandes installations qui contenaient de grands fours et des réservoirs géants où le verre fondu était versé. Ces grandes installations distribuaient alors ce verre primaire cassé en petits morceaux à des unités de production plus petites ou des ateliers à travers l'Empire.

*Le sesterce  était une monnaie romaine en usage pendant les deux derniers siècles de la république romaine sous la forme d'une monnaie d'argent, 1 sesterce = 35 euros